Foire aux questions sur les pivoines (FAQ) – 3

19. Y a-t-il des pivoines appropriées pour un jardin de rocaille ?

Certainement.

La pivoine la plus souvent mentionnée pour une rocaille est probablement P. tenuifolia «Rubra Plena» que l’on appelle aussi «feuille de fougère».

Plusieurs hybrides tels que P. tenuifolia («Little Gem-Rouge», «Scout précoce», «Laddie», «Smouthi», «Joyeux Mayshine») sont très bien adaptés aux jardins de roche et il y en a certainement d’autres qui, en raison de leur forme délicate et leur faible hauteur, auraient fière allure avec un certain nombre de plantes alpines.

Ces hybrides ont un feuillage très découpé semblable, mais peut-être un peu plus large que celui de leur parent P. tenuifolia. Leurs fleurs sont simples, rouges et certaines ont un parfum agréable.

Les hybrides font une plante plus propre et leur feuillage se maintient mieux pendant les périodes de temps chaud et sec. Ils ont une hauteur de 30 à 90 cm.

20. Puis-je planter des pivoines herbacées dans un endroit ombragé ?

Cela dépend de votre climat local et du type de l’ombre.

Dans les zones qui ont des étés très chauds, un peu d’ombre l’après-midi peut être bénéfique.

Dans les zones qui sont sujettes au gel à la fin du printemps, un peu d’ombre tôt le matin est utile pour réduire les dégâts dus au gel des bourgeons floraux. Des bourgeons givrés semblent mieux survivre à l’expérience s’ils se réchauffent lentement.

Lorsque l’on parle de la tolérance à l’ombre, il est très important de noter que toutes les zones d’ombre ne se ressemblent pas.

Si vous envisagez de planter dans une zone qui ne reçoit pas au moins 6 heures de plein soleil, vous devriez expérimenter avec une ou deux plantes avant d’investir trop d’argent dans des plantes qui ne pourront peut-être pas s’épanouir.

Les pivoines arbustives et quelques espèces telles que P. veitchii tolèrent et effectivement tirent bénéfice de l’ombre plus que les herbacées et les pivoines intersectionnelles.

L’ombre a certainement ses avantages. Une ombre légère maintient la couleur des fleurs mieux que le plein soleil et des fleurs pâles semblent toujours plus lumineuses lorsqu’elles sont cultivées dans l’ombre. Le truc est de trouver le juste équilibre entre le soleil et l’ombre !

21. Les fleurs changent-elles de couleur?

Oui et non.

Les jeunes plants prennent du temps pour mûrir et produisent souvent des fleurs qui ne sont pas de la même forme et de la même couleur que celles observées sur les plantes matures de la même variété.

Quand la plante atteint sa maturité cependant, la forme de la fleur et sa couleur se stabilisent.

Les conditions météorologiques peuvent également affecter, dans une certaine mesure, la couleur des fleurs, en particulier les fleurs de couleur pâle. Un printemps frais et humide semble donner des blancs un peu moins brillants et les reflets roses deviennent plus accentués.

Est-ce qu’une pivoine blanche peut devenir rouge ? Il semble que ce ne soit pas possible. Pourtant, il arrive de rencontrer ce phénomène.

Une explication possible pour un tel changement radical est que la graine de la pivoine a germé sur la plante d’origine et au fil du temps a pris le dessus sur celle-ci.

Les fleurs que l’on voit sont donc celles d’une plante différente placées là où l’ancienne plante se trouvait autrefois.

22. Le feuillage a été accidentellement coupé en intégralité après la floraison. Est-ce que mes plantes vont tout de même revenir l’année prochaine?

Oui. Une pivoine survivra probablement à un découpage accidentel une ou deux fois. Toutefois, le feuillage coupé très tôt dans la saison année après année réduira la performance de floraison de vos plantes.

23. Y a-t-il vraiment des pivoines jaunes?

Oui. La seule véritable pivoine herbacée jaune est la très rare espèce sauvage P. mlokosewitschii, parfois connue comme Moloko ou Molly la sorcière.

Il y a quelques autres qui sont souvent décrites comme ayant des fleurs jaune pâle. Par exemple : «Prairie Moon» et «Goldilocks».

Les nouvelles variétés vraiment jaunes sont des hybrides dits Itoh ou intersectionnelles. Ces plantes sont des croisements entre des plantes herbacées et arbustives.

D’abord réalisées au Japon en 1948, les éleveurs américains ont également mis au point des pivoines intersectionnelles comme «Bartzella» et «Garden Treasure».

Ces deux pivoines ont des fleurs incontestablement jaunes. Méfiez-vous toutefois, car le prix de ces plantes est élevé. En 2006, «Bartzella» pouvait être trouvé pour 240 euros tandis que «Garden Treasure» coûtait 130 euros.

Le jaune est une couleur assez commune dans les pivoines arbustives. A la fin du 19ème siècle, le Père Delavay a recueilli en Chine des graines des fleurs jaunes de la lutea P. Ces graines ont été envoyées en France où l’hybrideur français Henry Lemoine a croisé les plantes qui en ont résulté avec les variétés arbustives suffruticosa.

La plupart des hybrides résultants étaient jaunes. «Souvenir de Maxime Cornu» était le premier hybride de ce type.

24. Puis-je cultiver des pivoines à partir de graines?

Oui. Beaucoup sont fertiles et produisent des graines. Ces graines peuvent à leur tour germer et produire de nouvelles plantes. À l’exception des populations d’espèces sauvages, les pivoines ne se cultivent pas vraiment à partir de semences.

Effectivement, la croissance à partir de semences n’est pas un bon moyen pour obtenir plus de plantes de votre variété préférée.

Développer des pivoines à partir de semences est cependant le moyen de découvrir de nouvelles variétés. Chaque graine produira une «nouvelle» pivoine avec une forte probabilité de ne pas être comme son parent. Cela peut être merveilleux… ou ne pas l’être du tout ! La seule façon de le savoir est de faire germer les graines.

Les graines recueillies auprès d’espèces de pivoines dans la nature sont susceptibles de produire des plantes similaires au parent parce que toutes les variétés de la région ont un code génétique très similaire. De plus en plus, les semences sont la seule façon d’obtenir des plantes de plusieurs espèces.

25. Dois-je appliquer de l’engrais à mes pivoines ?

Pas nécessairement. Les pivoines sont gourmandes, mais savoir si de l’engrais supplémentaire est nécessaire ou pas dépend du type de sol. Les sols lourds ont tendance à être plus fertiles que les sols sablonneux et il n’est pas toujours nécessaire d’ajouter d’engrais.

Les sols sableux ont toutefois tendance à être nutritionnellement pauvres et l’ajout régulier de nutriments permettra de s’assurer que les pivoines soient bien nourries.

Il est préférable d’ajouter ces nutriments sous la forme de compost plutôt que d’engrais chimique. Placer une haute bande de compost bien vieilli autour de vos pivoines chaque automne permettra d’améliorer la structure ainsi que le contenu nutritionnel du sol.

Il est préférable de ne pas ajouter de compost directement sur la couronne de la pivoine, mais plutôt dans un cercle autour de celle-ci.

Si le compost n’est pas disponible, un engrais granulaire contenant plus de phosphate et de potassium que d’azote peut être employé dans le sol autour de la couronne au début du printemps et en automne.

26. Si une célébration spéciale a lieu quelques semaines après que les pivoines aient fini de fleurir, y a-t-il une méthode pour stocker les fleurs ?

Oui, le stockage à froid conserve bien les fleurs.

Il faut couper les fleurs doubles juste avant qu’elles ne soient complètement ouvertes. Les simples et les semi-doubles doivent être coupées avant qu’elles ne commencent à s’ouvrir, quand le bourgeon montre de la couleur et est assez doux au toucher.

Il faut ensuite enlever les feuilles et les placer dans environ 20 cm d’eau dans le réfrigérateur. Les fleurs coupées se gardent assez bien dans un vieux réfrigérateur pendant plusieurs semaines.

Il faut avoir un peu d’expérience pour savoir exactement le bon moment pour couper chaque variété, mais il est assurément possible de conserver des pivoines pendant au moins 3 semaines, sinon plus.

27. Est-ce que les pivoines exigent un certain type de sol ?

La réponse est non pour la majorité.

La plupart sont tolérantes à différents types de sol. Cependant, elles se nourrissent abondamment et doivent être placées dans un endroit bien drainé.

Les sols argileux sont généralement très fertiles, mais leur drainage peut être un problème. Parce que l’argile est très dense, l’eau ne passe pas toujours rapidement au travers.

Elles détestent avoir de l’eau sur leurs couronnes. En fait, un mauvais drainage est probablement l’ennemi numéro un d’une pivoine. Si vous pouvez vous assurer d’un bon drainage du lit des pivoines, elles devraient bien se comporter dans un sol argileux.

Plus le sol sera léger et sablonneux, plus il faudra l’amender avec du compost pour maintenir son humidité et sa fertilité.

Certaines espèces peuvent être moins tolérantes, c’est-à-dire qu’elles ont une gamme étroite de spécifications au sein desquelles elles peuvent s’épanouir.

Malheureusement, ces zones de tolérance ne sont pas toujours bien connues et la croissance des pivoines peut devenir une expérience d’apprentissage.

Des publications des sociétés canadiennes ou américaines de la pivoine peuvent être des lieux utiles pour trouver des jardiniers qui échangent leurs expériences.

Comments are closed.